Incendie et sécurité

Evacuation en cas d'incendie

La réglementation impose d’organiser 1 exercice d’évacuation incendie par trimestre, dont le premier dans le mois qui suit la rentrée scolaire. Le directeur est responsable de l’organisation de ces exercices. Il peut s'appuyer sur le centre de secours le plus proche de l’école pour réaliser des mises en situations spécifiques sur les conseils des pompiers.

L’exercice doit être préparé afin que chacun connaisse bien les conduites à tenir.

Il donne lieu à la rédaction d’un compte-rendu par le directeur qui le consigne dans le registre de sécurité de l’école et en transmet une copie au Maire et à l’IEN.

 

Plan Particulier de Mise en Sûreté (PPMS)

L’objectif du Plan Particulier de Mise en Sûreté (PPMS) est de mettre en place une organisation interne à l’établissement scolaire permettant d’assurer la sécurité des élèves et des personnels, en attendant l’arrivée des secours. Son élaboration est de la responsabilité de l’Education Nationale. Il doit être réalisé par le chef d’établissement ou le directeur d’écoles.

Le contenu du PPMS

Pour chacun des risques majeurs auxquels l’établissement est exposé et pour chacune des situations identifiées (cantine, récréation, …), le PPMS doit permettre de répondre aux six questions suivantes :

  • Quand déclencher l’alerte ?
  • Comment déclencher l’alerte ?
  • Où et comment mettre les élèves en sûreté ?
  • Comment gérer la communication avec l’extérieur ?
  • Quelles consignes appliquées dans l’immédiat ?
  • Quels documents et ressources sont indispensables ?

Le suivi du PPMS

Pour les écoles maternelles et élémentaires, les bâtiments appartiennent à la commune et de ce fait, s’ils nécessitent des aménagements particuliers pour assurer la sécurité des élèves et du personnel face à un risque majeur, la commune sera sollicitée pour réaliser les travaux.

Une fois le plan élaboré, une vigilance continue doit être maintenue afin de vérifier son efficacité par des exercices réguliers de simulation.

Le document publié par l’observatoire national de la sécurité intitulé « les établissements d’enseignement face à l’accident majeur » apporte un complément d’information pour répondre à chacune des questions citées ci-dessus.