Les programmes

Rappel sur le socle commun des connaissances

Ce socle ne se substitue pas aux programmes mais en fonde les objectifs pour définir un ensemble de valeurs, de savoirs, de langages et de pratiques que chaque élève devra maîtriser à la fin de sa scolarité obligatoire.

Ainsi, au primaire, l'enseignement des apprentissages fondamentaux (Français et calcul) est renforcé et les programmes adaptés afin d'assurer la bonne mise en œuvre des 7 compétences du socle :

  • Maîtrise de la langue Française
  • Pratique d'une langue étrangère
  • Connaissance des principaux éléments de mathématiques et maîtrise de la culture scientifique et technologique
  • Maîtrise des techniques usuelles de l'information et communication
  • Culture humaniste
  • Compétences sociales et civiques
  • Autonomie et initiative

Si le Français et les mathématiques sont essentiels à toute autre activité scolaire, les programmes du primaire ne se limitent pas à ces outils de base. La progression au sein des cycles ainsi qu'une dimension artistique et culturelle doivent trouver leur équilibre.

L'évaluation des compétences

Pour faciliter la mise en œuvre des aides à apporter aux élèves, des protocoles nationaux d'évaluation sont mis en place en CE1 et CM2. Ces évaluations auront lieu en février pour les CM2 et avril pour les CE1. Elles doivent permettre d'évaluer les connaissances par rapport au socle commun. L'évaluation de CM2 doit aider les collèges à mieux apprécier les connaissances et difficultés des enfants arrivant de primaire.

Le suivi des compétences du socle commun doit aussi se faire grâce au livret personnel de compétences. Il permettra à l'élève et à ses parents d'être informés des composantes du socle commun et de suivre les progrès constatés dans l'acquisition progressive des compétences. Ce livret constitué en CE1 suivra l'élève jusqu'à la fin de sa scolarité obligatoire. Ce sera également une des composantes du livret scolaire électronique qui devrait être mis en place progressivement.

Les programmes pour l'école maternelle

La loi de refondation de l'École crée un cycle unique pour l'école maternelle et souligne sa place fondamentale comme première étape pour garantir la réussite de tous les élèves au sein d'une école juste pour tous et exigeante pour chacun. Ce temps de scolarité, bien que non obligatoire, établit les fondements éducatifs et pédagogiques sur lesquels s'appuient et se développent les futurs apprentissages des élèves pour l'ensemble de leur scolarité. La mission principale de l'école maternelle est de donner envie aux enfants d'aller à l'école pour apprendre, affirmer et épanouir leur personnalité.

Redéfini par le BO du 26 mars 2015, le programme d'enseignement de l'école maternelle comprend cinq domaines d'apprentissage :

  • Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions
  • Agir, s'exprimer, comprendre à travers l'activité physique
  • Agir, s'exprimer, comprendre à travers les activités artistiques
  • Construire les premiers outils pour structurer sa pensée
  • Explorer le monde

Chacun de ces cinq domaines est essentiel au développement de l'enfant et doit trouver sa place dans l'organisation du temps quotidien. Dans la mesure où toute situation pédagogique reste, du point de vue de l'enfant, une situation riche de multiples possibilités d'interprétations et d'actions, elle relève souvent pour l'enseignant de plusieurs domaines d'apprentissage. Le programme établit, pour chaque domaine d'apprentissage, une définition générale, énonce les objectifs visés et donne des indications pédagogiques de nature à fournir des repères pour organiser la progressivité des apprentissages.

Pour plus d'information, consulter la page de l'Education nationale.

Les programmes pour l'école élémentaire

Ils visent à renforcer les compétences en Français et en mathématiques en accentuant les efforts sur les points suivants :

  • La lecture : L'apprentissage passe par le décodage et l'identification des mots conduisant à leur compréhension. La syllabe est un point d'appui essentiel, seul l'apprentissage par le son et la syllabe doit exister.
  • La grammaire : Cet enseignement donnera lieu à des leçons spécifiques, systématiques et progressives. La terminologie grammaticale devra être commune et simple de sorte que les parents puissent aisément la comprendre et ainsi mieux accompagner leurs enfants.
  • Le vocabulaire : Une initiation méthodique au vocabulaire sera mise en place avec des leçons de mots régulièrement organisées (voir maternelle).
  • Le calcul : Les 3 formes usuelles doivent être pratiquées (calcul mental, calcul posé et calcul instrumenté). L'apprentissage progressif des 4 opérations élémentaires sera proposé avec un renforcement de la pratique du calcul mental à raison d'au moins 15 minutes par jour.
  • Les langues vivantes : L'apprentissage de la première langue vivante commence progressivement en CP (A Saint-Maur, l’apprentissage de l’anglais se fait dès la grande section grâce à une volonté municipale)

Complément d'information à l'adresse suivante.