Le recrutement difficile des AVS

Le recrutement difficile des AVS

Le terme générique d’auxiliaire de vie scolaire (AVS) regroupe des personnels intervenant, principalement, sous deux statuts :

  • Les AVS en contrat d’Assistant d’Education (AED), embauchés sur un contrat à durée déterminée de droit public de trois ans, renouvelable une fois. Ils ont au moins le bac.
  • Les AVS en contrat d’Emplois de Vie Scolaire (EVS), sont des salariés qui relèvent du droit privé recrutés en Contrat d’Accompagnement dans l’Emploi (CAE) dans le cadre du Contrat Unique d’Insertion (CUI) pour une durée maximale de deux ans, sans condition de diplôme. Il s’agit d’un contrat à durée déterminée (CDD) à temps partiel (20h maximum). La durée du CAE est de 6 mois minimum à 24 mois maximum. Dans les conditions dérogatoires prévues par le code du travail, certaines personnes peuvent bénéficier de 36 mois de contrat supplémentaires. La conclusion de chaque contrat est subordonnée à la signature d’une convention entre le Directeur de l’agence locale du Pôle emploi, l’employeur et par le salarié. Les Services de l’emploi établissent les critères d’éligibilité à ce contrat. L’AVS est rémunéré sur la base du SMIC horaire.

Le recrutement des Auxiliaires de Vie Scolaire Individuel relève de la compétence du Directeur Académique des Services Départementaux de l’Éducation Nationale ou de l’établissement du 2nd degré.

Sur leur temps annuel de travail, 60h sont imputées à la formation d’adaptation au poste et à des formations complémentaires (connaissance des handicaps). Elles sont mises en place au cours du contrat. Ces formations sont organisées par la Direction des services départementaux de l’éducation nationale. Elles ont lieu les mercredis ou pendant les vacances scolaires.

La participation à cette formation est obligatoire.

 

Cadre hiérarchique

L’Auxiliaire de Vie Scolaire

  • agit sous la responsabilité civile et hiérarchique de la direction des services départementaux de l’éducation nationale.
  • agit sous la responsabilité hiérarchique de l’IEN ASH, responsable du dispositif.
  • agit dans la classe sous la responsabilité de l’enseignant. Il est soumis au règlement intérieur.
  • agit en tout autre lieu d’exercice de sa mission, conformément à la réglementation en vigueur, sous l’autorité d’un encadrement compétent ( ex : temps péri-scolaire : Maire de la commune).

 

Professionnalisation des Auxiliaires de Vie Scolaire (AVS)

Le Gouvernement a pris de nouvelles mesures à la rentrée 2013 concernant les auxiliaires de vie scolaire (AVS).

28 000 AVS en contrat d’Assistant d’Education (AED) passeront progressivement en CDI à partir de la rentrée 2014. Pour l’année scolaire 2013-2014, une mesure transitoire permettra de reconduire pour un an les 3000 contrats arrivant à terme au cours de cette période.

La professionnalisation, c’est la reconnaissance d’une fonction, c’est aussi l’établissement d’un statut, avec une formation et un diplôme. L'embauche à Durée Indéterminée (CDI) sera précédée d’une « Validation des Acquis de l’Expérience » en attendant une formation dédiée.

Cette formation s’inscrira dans le cadre de la fusion du diplôme d’Etat « d’Auxiliaire de Vie Sociale » (DEAVS) et du diplôme d’Etat « d’Aide Médico-Psychologique » (DEAMP) qui deviendront des spécialités au même titre que l’intervention en milieu scolaire. Il y aura donc une fusion des 3 diplômes et des spécialisations auxiliaires de vie à domicile, intervention dans un établissement, et accompagnement scolaire. Avant cette spécialisation, un tronc commun sur l’accompagnement des personnes sera dispensé à tous.

Les assistants d'éducation (AE) ont vocation à servir dans les écoles, collèges et lycées où ils ont pris dès la rentrée 2003 le relais des maîtres d'internat et des surveillants d'externat ainsi que des aides éducateurs.

26 000 Emplois de Vie Scolaire (EVS), sous Contrats Uniques d’Insertion et exerçant aussi les missions d’AVS, non concernés par cette mesure, seront professionnalisés. Ils verront leur temps de formation doublé, passant de 60 à 120 heures. Ils pourront ainsi valider une partie du futur diplôme d’État, qui sera crée au cours de l’année 2014.

C’est également le cas pour les 8000 nouveaux contrats créés pour assurer la rentrée scolaire 2013. (60h de formation avant la prise de poste et 60h au cours des deux ans du contrat).

Les emplois vie scolaire (EVS) sont des postes dans les écoles, les collèges et les lycées. Les fonctions possibles sont les suivantes :

  • aide aux élèves handicapés
  • assistance administrative, notamment aux directeurs d'école primaire
  • aide à l'accueil, à la surveillance et à l'encadrement des élèves
  • participation à l'encadrement des sorties scolaires
  • aide à la documentation
  • aide à l'animation des activités culturelles, artistiques ou sportives
  • aide à l'utilisation des nouvelles technologies.

Ces dernières années, le nombre d’AVS a singulièrement augmenté dans les écoles, la proportion d’enfants concernés bénéficiant de l’appui d’un Auxiliaire de vie scolaire étant passée de 26% en 2006 à 47% en 2011. Il reste cependant encore trop de demandes non satisfaites, et surtout, quelques 5 000 enfants en situation de handicap restent sans solution éducative à chaque rentrée scolaire.

Quelques chiffres
En 2011, 66 845 élèves étaient accompagnés par 27 882 AVS-i (en ETP, tous statuts confondus). Sur ces 66 845 élèves :
 39 159 étaient accompagnés par un EVS (CUI)
 27 686 étaient accompagnés par un AED (Assistant d’éducation).

Répartition premier / second degré
Sur 66 845 élèves accompagnés en 2011 :
 52 871 sont dans le premier degré, accompagnés à 64,1 % par des EVS (CUI)
 13 974 sont dans le second degré, accompagnés à 37,7 % par des EVS (CUI)

http://guidespratiquesavs.fr/

 

Les référents Education nationale du handicap

L’IEN ASH

L'IEN ASH (inspecteurs de l’Education nationale chargés de l’adaptation scolaire  et de la scolarisation des élèves handicapés) est un spécialiste dont les missions, centrées sur l’ASH, sont transversales à tous les niveaux de la scolarité, avec un accent particulier sur le premier degré.

Son expertise dans le champ de l’ASH fait de lui un acteur clé du dispositif et des personnes ressources pour les décideurs, singulièrement pour les inspecteurs d’académie, directeurs des services départementaux de l’Education nationale auprès desquels ils jouent un rôle de conseiller technique.

Il est responsable du recrutement, du suivi et de la formation des AVS.

 

L’Enseignant Référent

Au sein de l’éducation nationale, l’Enseignant Référent de la Scolarisation des Enfants Handicapés est l’interlocuteur privilégié des parents de l’enfant en situation de handicap fréquentant un établissement scolaire situé dans son secteur d’intervention. Il assure auprès d’eux une mission essentielle d’accueil et d’information. Il se fait connaître d’eux et s’assure qu’ils disposent des moyens de le contacter. Il veille à la continuité et à la cohérence de la mise en oeuvre du PPS et il est l’interlocuteur principal de toutes les parties prenantes de ce projet.

 

Les interlocuteurs du Val de Marne

IEN ASH

Hervé SEBILLE
bureau 323
Services départementaux (Inspection académique) du Val-de-Marne
68 avenue Charles de Gaulle
94011 CRETEIL CEDEX.

 

Chargée de Mission ASH

Muriel EGASSE

Même adresse
Tél : 01 45 17 61 95

 

Médecins scolaires          

  • Dr LUGASSI - 01.42.83.65.93 - Ecole des Chalets St Maur
  • Dr BERGER - 01.42.83.65.93

 

Enseignants référents

Secteur 1 - basé au collège Louis Blanc

Jean-Claude ROUGERY - 01 48 83 62 80

La Pie/Cavell/Parc/Muriers/Champignol/Centre/Schaken

 

Secteur 2 – basé au collège du Parc

Mylène HENRI - 01 45 11 75 06

Marinville/Parc-est/Chalets/Diderot/Michelet/Bled