Le harcèlement à l'école

Le harcèlement à l'école

Le harcèlement entre élèves, et son développement sur internet, est une réalité qui touche aujourd’hui tous les pays dotés d’un système scolaire obligatoire. Loin d’être un phénomène mineur, il concerne environ 10 à 15 % des enfants et adolescents en âge de scolarité obligatoire en France. Ce nombre élevé de victimes impose une prise de conscience collective. Pour lutter contre ce phénomène, le gouvernement a mis en place une campagne de sensibilisation pour qu’aucun enfant ou adolescent n’arrive plus à l’école avec la peur au ventre parce qu’il est harcelé.

 

10 conseils contre le harcèlement

Définition

« Un élève est victime de harcèlement lorsqu’il est soumis de façon répétée et à long terme à des comportements agressifs visant à lui porter préjudice, le blesser ou le mettre en difficulté de la part d’un ou plusieurs élèves. Il s’agit d’une situation intentionnellement agressive, induisant une relation d’asservissement psychologique, qui se répète régulièrement. » (Olweus, 1993)

Identifier le harcèlement

Ce sont souvent les parents qui en voient les premiers signes : troubles du sommeil, irritabilité, agitation, susceptibilité, mais aussi somatisations anxieuses du type maux de ventre. Les enseignants, eux, peuvent être amenés à constater une baisse des performances scolaires et des troubles du comportement : agitation, colères, attitude provocante ou au contraire isolement, repli sur soi.

Une relation triangulaire

Le harcèlement entre élèves est une violence dans laquelle la relation victime-agresseur-spectateurs est centrale, le harceleur parvenant à faire de ses camarades spectateurs les complices de ses actes. Harceleurs et harcelés partagent souvent la même vulnérabilité. Tous les deux présentent des difficultés relationnelles et une mauvaise estime de soi mais ils ne le gèrent pas de la même manière.

Les moyens d’action pour prévenir le harcèlement

  • Un bon climat scolaire : La cohésion de l’équipe éducative est un facteur protecteur contre les violences. Elle peut se réunir dès que la situation l’exige.
  • La mise en place de règles claires : Il est important d’instituer des règles de vie compréhensibles et adaptées à l’âge des élèves à partir de trois principes :
    • ne pas agresser les autres élèves,
    • venir en aide aux élèves agressés,
    • faire participer les élèves qui sont isolés.
  • La participation et l’implication des parents : Enfants et adolescents ont besoin pour se développer d’attitudes cohérentes entre leur famille et l’École. L’implication des parents dans la mise en place de la prévention est indispensable et constitue un gage de réussite.
  • Des pratiques collaboratives régulières : La mise en œuvre précoce, dès l’école maternelle, d’actions collaboratives entre enfants leur permet de mieux accepter toute forme de différence au sein d’un groupe, développe le sentiment d’empathie pour autrui qui constitue un facteur protecteur contre la violence.
  • L’inscription dans la durée des actions entreprises par tous les intervenants est nécessaire pour parvenir à un changement des mentalités.

Le site d’information du ministère

Pour lutter contre ce phénomène aux conséquences psychologiques, sociales et scolaires graves, le ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative a lancé la campagne « Agir contre le harcèlement à l’école » en janvier 2012.

Un site internet est mis à la disposition de tous, enfants, parents, enseignants, pour expliquer le harcèlement et donner les moyens d’en parler et d'agir.

Site Internet : http://www.nonauharcelement.education.gouv.fr/. Vous y trouverez notamment un  cahier d'activités, ritable outil pédagogique destiné aux écoles primaires, qui a été créé pour lutter contre le harcèlement à l'école.

Page Facebook : https://www.facebook.com/agircontreleharcelementalecole

Numéro vert "Non au harcèlement" : 3020, Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 18h (sauf les jours fériés)

Numéro vert "Net écoute" : 0800 200 000, Gratuit, anonyme, confidentiel et ouvert du lundi au vendredi de 9h à 19h

Ces numéros permettent d’obtenir des conseils et d’être écouté en cas de situation de harcèlement.

Nous tenons à préciser que l'image d'illustration a été réalisée par les élèves du collège des ECRINS à EMBRUN (hautes-alpes), lors de travaux menés sur le thème du harcèlement à l'école.